Hallett Station WAP MNB-Ø8


W.A.P. Worldwide Antarctic Program

WAP Antarctic Bulletin nr. 294

Cape Hallett 72°19’ South, 170°16’ East,  was the location of a joint scientific base, Hallett Station, between the United States and New Zealand during the International Geophysical Year of 1957, and was manned permanently until 1964, when there was a major fire.

Hallett Station  was then used as a summer only base until 1973. The site is currently being remediated by removing hazardous materials: fuel, and oil stored in several large tanks. This is an ongoing project which will take several years to complete.

At the time, thirty Navy men and scientists were stationed at a “rookery” near Hallett Station from October through February to study the over 100,000 Adelie penguins which populate the area. These birds, 18 inches tall and weighing 14 pounds, return annually to breed and raise their young. An area of 74 ha, is protected under the Antarctic Treaty System as Antarctic Specially Protected Area (ASPA) No.106 because it contains habitats with a rich and diverse range of plant communities that are the most extensive and representative examples known at the northern end of the latitudinal gradient of Victoria Land and the Ross Sea.

The only activity known from Hallett Station (WAP MNB-Ø8) was ZL5AC Ken Bargh (QSL aside)  who did operate from there in 1958 but also, on WAP-WADA Directory there is another ZL5AC but from Scott Station (WAP NZL-Ø1).

Now thanks to a couple of Antarctic veteran, Volker Strecke DL8JDX and Alan Cresswell ZL2BXWAP is proud to retrace a bit of that time, about this ZL5AC’s twins.
In a message sent to Volker DL8JDX, last Febr.3rd,   Alan Cresswell ZL2BX (alancresswell@xtra.co.nz) wrote: -With regard to ZL5AC, I was in the Antarctic in 1974.  Firstly at  the New Zealand research station at Scott Base,  and then at the American Byrd Station on the Polar Plateau. My operating was restricted to visits to Scott Base as I was unable to operate from Byrd Station so,  I only managed a few hundred contacts. Most of my operating outside NZ was done  in my time in the Pacific Islands (ZK1AM, ZK1DR) where I had over 100.000 contacts. 73, Alan ZL2BX-

Alan  mentioned about Byrd Station.
It will be interesting to have more details  in particular about  Byrd Coast Camp  WAP USA-NEW  which is still unnumbered on WAP WADA Directory  but this  will another item to search for !
Here below a list of the actually referenced Byrds  sites:
1) Byrd VLF Substation (aka Longwire), WAP USA-Ø3
2) Byrd Station (aka Old Byrd Station), WAP USA-19
3) Byrd Surface Camp,  WAP-USA-20
5) Byrd Radio Noise Outpost (aka Conjugate Point Station), WAP USA-35
6) Byrd Aurora Substation.  WAP USA-41
7) Temporary Byrd Surface Camp,  WAP USA-45
8) Byrd Coast Camp,  WAP USA-NEW

Perhaps some Old Timers/Antarctic Veteran might recall some rare memories of that frame of the Antarctic era and help WAP to know a bit more.


Version traduite en Français via Google Translate

Hallett Station WAP MNB-Ø8 (USA-NZ)

Cap Hallett 72°19′ Sud, 170°16′
Est, était l’emplacement d’une base scientifique commune, Hallett Station, entre les États-Unis et la Nouvelle-Zélande pendant
l’Année géophysique internationale de 1957, et a été occupée en permanence jusqu’en 1964, lorsqu’un incendie majeur s’est déclaré.

La Hallett Station a ensuite été utilisée comme base d’été uniquement jusqu’en 1973. Le site est actuellement en cours d’assainissement en enlevant les matières dangereuses : carburant et huile stockées dans plusieurs grands réservoirs. Il s’agit d’un projet en cours qui prendra plusieurs années.

À l’époque, trente hommes et scientifiques de la Marine étaient stationnés dans une ‘roquerie’ près de la station Hallett d’octobre à février pour étudier les plus de 100 000
Manchots Adélie qui peuplent la région. Ces oiseaux, mesurant 18 pouces et pesant 14 livres, reviennent chaque année pour se reproduire et élever leurs petits. Un domaine de 74 ha, est protégé au titre de la
Système du Traité sur l’Antarctique en tant que zone spécialement protégée de l’Antarctique (ZSPA) n° 106, car elle contient des habitats avec une gamme riche et diversifiée de communautés végétales qui sont les plus étendues et
exemples représentatifs connus à l’extrémité nord du gradient latitudinal de la Terre Victoria et de la mer de Ross.

La seule activité connue de Hallett Station
(WAP MNB-Ø8) était ZL5AC Ken Bargh (QSL à part ) qui a opéré à partir de là en 1958 mais aussi, sur WAP-WADA
Répertoire il y a un autre ZL5AC mais de Scott Station (WAP NZL-Ø1).

Maintenant merci à un couple de vétérans de l’Antarctique, Volker Strecke DL8JDX et Alan Cresswell ZL2BXWAP est fier de retracer un peu cette époque, à propos des jumeaux de ce ZL5AC.
Dans un message envoyé à Volker DL8JDX, le 3 févrierrd dernier,   Alan Cresswell ZL2BX
(alancresswell@xtra.co.nz) a écrit : -En ce qui concerne ZL5AC, j’étais dans l’Antarctique en 1974.  D’abord à  la station de recherche néo-zélandaise de Scott Base, puis à la station américaine Byrd sur le Plateau polaire. Mes opérations se limitaient à des visites à la base de Scott, car je ne pouvais pas opérer depuis la gare de Byrd, je n’ai donc géré que quelques centaines de contacts. La plupart de mes opérations en dehors de la Nouvelle-Zélande ont été effectuées pendant mon séjour dans les îles du Pacifique (ZK1AM, ZK1DR) où j’ai eu plus de 100 000 contacts. 73 ans, Alan ZL2BX-

Alan  a mentionné la gare de Byrd.
Il sera intéressant d’avoir plus de détails  en particulier sur  Byrd Coast Camp  WAP USA-NEW qui n’est toujours pas numéroté sur l’annuaire WAP WADA  mais cela sera un autre élément à rechercher !
Voici ci-dessous une liste des sites Byrds réellement référencés :
1) Sous-station Byrd VLF (alias Longwire), WAP USA-Ø3
2) Station Byrd (alias Old Byrd Station), WAP USA-19
3) Camp de surface de Byrd, WAP-USA-20
5) Byrd Radio Noise Outpost (alias Conjugate Point Station), WAP USA-35
6) Sous-station Byrd Aurora. WAP USA-41
7) Camp de surface temporaire de Byrd, WAP USA-45
8) Byrd Coast Camp, WAP USA-NEW

Peut-être que certains anciens/vétérans de l’Antarctique pourraient se rappeler de rares souvenirs de cette image de l’ère antarctique et aider WAP à savoir un peu plus.

Info de la Source Publié * ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »