L’EDR danois prend des mesures

Information L’EDR danois prend des mesures contre la Russie et la Biélorussie

La société nationale des radioamateurs du Danemark, l’EDR, s’est jointe à d’autres pour interdire aux radioamateurs de Russie et de Biélorussie de participer à tout concours EDF ou événement ARDF.

Une traduction de la déclaration publiée par l’EDF se lit comme suit :

L’invasion de l’Ukraine par la Fédération de Russie le 24 février et les événements qui en ont résulté ont suscité de nombreuses réflexions également parmi les radioamateurs du monde entier. Comment devons-nous nous comporter ?

Jusqu’à ce conflit, la communauté des radioamateurs s’est toujours efforcée d’être apolitique et impartiale par rapport aux conflits à travers le monde.

Il est clair que la Fédération de Russie et la Biélorussie, avec leur opération militaire dans une Ukraine européenne souveraine et démocratique, ont franchi une frontière avec un comportement acceptable. Ainsi, comme d’autres associations européennes, l’EDR ne peut rester neutre, nous devons faire face au conflit sans l’aggraver.

La politique d’EDR est de suivre les actions des principales organisations sportives en ce qui concerne toutes les activités de nature compétitive, telles que la chasse au renard et les compétitions (ARDF) organisées par la Fédération de Russie et la Biélorussie. Par conséquent, les radioamateurs russes et biélorusses ne sont actuellement pas éligibles pour participer aux événements organisés/sponsorisés par EDR.

La politique d’EDR sur les activités commerciales est que nous nous abstiendrons de faire des affaires avec la Fédération de Russie et la Biélorussie jusqu’à nouvel ordre.

Étant donné que la radio amateur est un passe-temps individuel et que le radioamateur individuel décide lui-même comment il veut le pratiquer, EDR sera neutre par rapport à l’attitude des membres individuels d’EDR.

Si certains de nos membres veulent participer à des concours organisés par des organisations russes ou avoir des contacts avec des radioamateurs russes, c’est le choix souverain de chaque membre.

Les membres de l’EDR doivent également être conscients de la situation des radioamateurs ukrainiens. Ils sont interdits de diffusion depuis le 24 février, conformément à la loi d’exemption votée par le parlement ukrainien à la suite de l’invasion. En principe, tout radioamateur émettant actuellement depuis l’Ukraine risque sa vie. Si vous écoutez une station ukrainienne, vous ne devez absolument pas l’appeler ou l’annoncer. Dans tous les cas, la diffusion des indicatifs d’appel, des emplacements et des fréquences doit être évitée.

Dans la situation actuelle, le mieux que nous puissions faire est d’écouter. Nous ne devrions pas essayer d’appeler les radioamateurs ukrainiens.

Le calendrier EDR n’inclura pas les compétitions et autres événements organisés par des associations domiciliées en Fédération de Russie ou en Biélorussie tant que la situation actuelle existe.

Pour les compétitions EDR, jusqu’à présent, tous les enregistrements reçus des stations de la Fédération de Russie ou de la Biélorussie seront traités comme des enregistrements de vérification.

Conseil d’administration de l’EDR

73, – Claude ON4CN

Info de la Source de EA1CS ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »