RRS James Clark Ross vendu à l’Ukraine

RRS James Clark Ross sold to Ukraina

British Antarctic Survey icebreaker, RRS James Clark Ross has been sold to the Ukrainian National Antarctic Scientific Centre.

This is the second time
that a UK research asset has transferred to Ukrainian research colleagues. The first being the transfer in 1996 of the former Faraday Station
(WAP GBR-Ø6)
that is now known as Vernadsky Base (WAP UKR-Ø1).

For the past three decades the JCR has fulfilled her role as a world-leading research platform for biological, oceanographic and geophysical research. She contains some
of Britain’s most advanced facilities for oceanographic research in both Antarctica and the Arctic.

The ice-capable ship is a new asset for Ukraine and opens up new research opportunities for its National Antarctic Scientific Centre, in particular research into oceans
and climate change in the polar regions.

The purchase of the ship comes ahead of the COP26 Conference in November, where representatives from every signatory party for the United Nations Framework Convention on Climate Change
(UNFCCC) come together to discuss climate change action.

Read more at: RRS James Clark Ross sold – British Antarctic Survey (bas.ac.uk)


Version traduite en Français via Google Translate

RRS James Clark Ross vendu à l’Ukraine

Le brise-glace du British Antarctic Survey, le RRS James Clark Ross a été vendu au Centre scientifique national ukrainien de l’Antarctique.

C’est la deuxième fois qu’un actif de recherche britannique a été transféré à des collègues chercheurs ukrainiens. Le premier étant le transfert en 1996 de l’ancienne Station de Faraday
(WAP GBR-Ø6)
qui est maintenant connu sous le nom Vernadsky Base (WAP UKR-Ø1).

Au cours des trois dernières décennies, le JCR a rempli son rôle de plate-forme de recherche de premier plan pour la recherche biologique, océanographique et géophysique. Elle contient quelques
des installations les plus avancées de Grande-Bretagne pour la recherche océanographique dans l’Antarctique et l’Arctique.

Le navire capable de glacer est un nouvel atout pour l’Ukraine et ouvre de nouvelles opportunités de recherche pour son Centre scientifique national de l’Antarctique, en particulier la recherche sur les océans
et le changement climatique dans les régions polaires.

L’achat du navire précède la Conférence COP26 en novembre, où des représentants de chaque partie signataire de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques
(CCNUCC) se réunissent pour discuter de l’action contre le changement climatique.

Lire la suite sur : RRS James Clark Ross sold – British Antarctic Survey (bas.ac.uk)

Info de la Source Publié * ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.