Brain – 9J2BO

Informations Brain – 9J2BO tout à fait un enseignant

Brian est un vétéran de cela. Bon opérateur télégraphique qui a eu 75 ans en février dernier, il n’est pas difficile de le retrouver dans les groupes le
soir et de faire du Qso avec lui. Mon premier contact avec 9J2BO a eu lieu en avril 1983, à l’heure des CE, c’était ma première arrivée inoubliable en Afrique. Brian n’est pas un grand
expéditionnaire, mais étant donné son activité intense à Lusaka, je veux vous le présenter.

Je connais des radio-amateurs depuis aussi longtemps que je me souvienne. Mon père était un swl et comme un enfant il m’a emmené dimanche matin pour visiter plusieurs ‘oncles’ Dick
G4BU, Cliff G3EBH, Frank G3BCA et Harold G5XL. Dans mon adolescence, je suis devenu swl avec un R208 puis un National HRO. À 17 ans, en mai 1962, j’ai réussi l’examen de radioamateurs,
mais pas l’examen de Morse.

Deux ans plus tard, mon père était fatigué d’attendre que l’examen CW passe, il a réussi à la fois l’examen RAE et l’examen Morse et a obtenu la licence G3TOA. J’écoutais toujours
au collège en utilisant un MCR1 emprunté. En quittant l’université en 1966, je suis venu en Zambie en tant qu’enseignant avec un contrat de trois ans avec le ministère zambien de
l’Éducation. J’ai passé le test Morse deux fois au bureau télégraphique central de Lusaka et j’ai échoué les deux fois. Enfin, en 1973, alors que j’étais en vacances en Angleterre,
j’ai réussi le test Morse sur Humber Radio et obtenu ma licence G4CGC.

J’ai demandé une licence en Zambie et j’ai reçu le déjà célèbre 9J2BO. C’était juste à temps, peu de temps après que l’autorité responsable des licences ait cessé d’émettre de
nouvelles licences pendant environ 20 ans! J’ai été actif au sein de la Radio Society of Zambia en tant que rédacteur du bulletin d’information et plus tard en tant que président et
représentant de l’IARU. J’ai représenté RSZ aux conférences IARU Region 1 à Tel Avive et Lillehammer. Mes premières transmissions de la Zambie étaient sur CW avec un dipôle Heathkit
DX40, AR88LF et G5RV emprunté. L’obligation d’opérer en CW a fini par tomber amoureuse de moi et c’est depuis lors mon principal mode de transmission. En 1977, j’ai été invité à
devenir membre du First Class CW Operators Club, FOC et depuis lors, je suis un membre actif. Une visite mémorable aux États-Unis a eu lieu en 1980, où j’ai rencontré de nombreux
membres du FOC et d’autres opérateurs. Au congrès national de l’ARRL, j’ai été accueilli et j’ai eu l’honneur de rencontrer quelques-unes des principales lumières des radio-amateurs
là-bas. J’ai vérifié mon DXCC et obtenu un score de 253 en mode mixte.

Mon travail m’a conduit dans des écoles primaires principalement rurales en tant qu’enseignant et directeur adjoint. J’ai acheté une propriété à Lusaka à un vieil ami 9J2JN qui a dû
quitter la Zambie en raison de la difficulté à obtenir des médicaments pour son diabète. J’y habite depuis le quatrième trimestre depuis 1987. La configuration actuelle que j’utilise
est un émetteur-récepteur TS590S, un amplificateur Icom IC2KL et les antennes sont des dipôles en V inversés à 50 pieds pour 160m et 80m, des dipôles inclinés pour 40m et 30m, un
faisceau tri-bande pour 10,15 et 20m à 42 pieds, et un yagi à 4 éléments pour 6m à 45 pieds. Les dipôles connectés en parallèle sont suffisants pour 12m et 17m.

J’utilise pour CW une clé Bencher, une ETM-9COG, Lionel J-36 et une clé droite ignifuge militaire est-allemande. Je fais une apparition dans les principaux concours CW mais je
m’ennuie rapidement. Je préfère Qso en CW sans concurrencer et chasser DX. Mes Qsl sont gérés par G3TEV, Mike Mills, que je ne remercierai jamais assez pour l’excellent travail qu’il
a fait pour moi, consacrant de nombreuses heures de travail pour s’assurer qu’ils reçoivent une réponse le plus rapidement possible. Nous avons un horaire quotidien à cet effet. À la
mort de mon père, j’ai repris son indicatif, G3TOA, mais cela n’a pas été très utile car je ne reviens pas souvent en G.

J’ai 75 ans et je m’attends à voir au moins un autre pic du cycle des taches solaires. Je suis un grand croyant en appelant ‘CQ’ dans un gang apparemment mort! Je désapprouve les
mauvaises manières affichées par certains opérateurs CW. Je n’aime pas être appelé avant de signer et de finaliser un QSO avec ‘SK’. J’essaie de répondre à la vitesse à laquelle ils
m’appellent et j’attends la même considération de la part des autres. Je n’aime pas faire de skeds, car ce n’est pas souvent que je peux les respecter

73, – Claude ON4CN

Info de la Source de EA1CS ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.