Franco Morbidelli

Franco Morbidelli

MotoGP : Franco Morbidelli est heureux d’accueillir Valentino Rossi car il sera ravi de le battre

En 2021, le team Petronas réunira deux compères sur leurs Yamaha. L’un, Franco Morbidelli, poursuivra dans une troisième année sous les couleurs malaisiennes une carrière qui
doit tout à celui qui arrive, Valentino Rossi. Sans ce dernier et son académie, l’italo-brésilien n’en serait pas là. Justement, il aura à cœur de lui prouver qu’il a eu raison de
croire en lui… En le battant sur la piste !

Valentino Rossi l’a déjà reconnu : il a créé,
nourri et révélé ses propres rivaux qui sortent de son académie pour mieux lui tailler des croupières. Cela étant dit, il n’est pas que perdant dans cette affaire qui lui donne aussi
du poids économique et politique. Mais sportivement, il est clair que le Doctor ne s’est pas facilité la tâche.

Une situation que Franco Morbidelli
confirme lorsqu’il commente sa joie de voir son mentor devenir son équipier en 2021. Il va pouvoir se mesurer avec lui dans la même écurie Petronas :
« je pense juste à mettre mes pneus devant les siens » annonce l’élève au sujet de maître. « J’ai hâte de me battre avec lui et je pense que c’est ce
que j’attends avec impatience en ce moment. Quand je me retrouve sur la piste à me battre avec Vale, il y a un sentiment différent. Avec lui, j’ai toujours le sourire aux lèvres et
c’est bien, surtout en MotoGP, de pouvoir se battre avec quelqu’un qui sourit
».

« Je veux lui montrer qu’il a eu raison »

Morbidelli a ensuite poursuivi : « j’ai hâte que ces moments viennent et j’espère qu’ils se reproduiront cette année. Je ne suis pas impatient de lui montrer
ce que j’ai appris parce que je n’y pense pas. Je veux lui montrer qu’il a bien choisi quand il a décidé de parier sur moi quand j’étais gamin qui courait en
Superstock
». Comme quoi, avoir raison n’est pas forcément à son avantage…

Le pilote italo-brésilien a remporté son premier succès en MotoGP cette saison. Il a aussi conquis sa première pole-position et avant ça il a été un Champion du Monde de Moto2.
Cependant, en 2021, il n’aura pas la même Yamaha que Valentino Rossi. Il devra se contenter d’une « A-Spec ».

Cela étant dit, c’est l’embellie pour l’académie Rossi. Hormis Morbidelli, on sait que
Bagnaia sera désormais un
pilote au sein du team usine Ducati tandis que rien ne serait encore perdu pour le demi-frère Luca Marini pour un poste chez Avintia Ducati…

Info de la Source Publié * ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *