Le ‘Pivert russe’, monument culturel

Information Le ‘Pivert russe’, monument culturel

L’Ukraine déclare l’antenne ‘Pivert russe’ monument culturel

Le gouvernement ukrainien a déclaré l’énorme réseau d’antennes Duga-1 près de Tchernobyl, la source des signaux radar au-dessus de l’horizon du « pic russe » dans les années 1970 et 1980,
monument culturel protégé. Selon le bulletin d’information en ligne Vice, la désignation fait partie d’un effort de l’Ukraine pour que la centrale nucléaire de Tchernobyl et les bâtiments
environnants soient déclarés site du patrimoine mondial de l’UNESCO. De plus, la Tchernobyl Tour Operators Association a signalé que des vandales enlevaient des morceaux de la structure
massive et qu’une protection supplémentaire était nécessaire.

Pour ceux qui sont trop jeunes pour s’en souvenir, le « pic » était un système radar d’alerte précoce de l’ère soviétique conçu pour détecter les missiles nucléaires entrants en
provenance des États-Unis. Ses signaux d’écoute ont fait des ravages sur les bandes de radio amateur HF alors qu’elles traversaient le spectre des ondes courtes. Tchernobyl, bien sûr, est
le site de la pire catastrophe nucléaire au monde en 1986 et le réseau Duga-1 est situé dans la zone d’exclusion de Tchernobyl. Certains spéculent que la centrale de Tchernobyl a été
construite principalement pour fournir de l’électricité au radar Duga.

73, – Claude ON4CN

Info de la Source de EA1CS ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.